Dry Marble, la technique facile !

dry marble

Non, promis juré, vous n’avez pas cliqué sur un article qui va vous expliquer encore une fois comment réaliser un water marble, à quel point c’est facile, et que si vous n’y arrivez pas c’est que vous êtes nulle et que vous devriez vous cacher sous votre lit (quoi que personne n’a jamais dit ça je pense.)

Aujourd’hui, on va parler de la technique du Dry Marble.

Le Dry Marble, c’est quoi ?

Vous voyez le water marble, ce truc qui a l’air complètement infaisable, qui en met partout (#TeamLatexSurLaPeau), qui est long à faire, qui gâche pas mal de vernis etc. ? Et bien c’est sa version simple, et sans se salir. Ah là tout de suite je vous intéresse.

Si vous êtes déjà une NPA, vous connaissez déjà cette technique, et je ne vous apprendrais rien dans cet article. SORRY.

dry marble

Pour faire un Dry Marble, vous avez simplement besoin de trois choses :

  • Un tapis en silicone ou une feuille plastifiée (mais le tapis en silicone c’est la vie)
  • Des vernis à ongles (mais pas des paillettes, ça marche toujours pas, SORRY)
  • Une épingle, aiguille, ou doting tool très fin
  • Et du temps (c’est pas une chose, ça ne compte pas)

On nettoie bien sa surface, on pose les vernis en traits assez épais les uns sur les autres, on se magne le popotin pour que ça ne sèche pas, et on dessine joyeusement dedans avec une épingle ou un doting tool très fin. On laisse sécher un peu, on passe un coup de top coat qui fait rien du tout de spécial (genre le 200 de Kiko est mon meilleur pote), et on laisse sécher 20 minutes (et pendant ce temps là, miracle,vous pouvez reprendre une activité normale).

Une fois que c’est bien sec, on pose une base sur ses ongles, et on colle le patch dessus sans attendre que la base soit sèche (faut que ça colle !). On découpe le plus gros du patch avec des ciseaux, on nettoie le reste avec un pinceau et de l’acétone pure, un coup de top coat, et VOILA.

dry marble

On peut faire des trucs très sympa avec cette technique, et elle ne demande pas beaucoup de temps (si on ne compte pas les temps de séchage) à préparer. De plus, vous pouvez anticiper votre manucure en préparant vos patchs à l’avance, pour pouvoir les poser tranquillement plus tard.

Si vous préférez le tutoriel en vidéo, il est juste ici !

Vous connaissiez déjà ? Montrez moi vos réalisations sur les réseaux sociaux !

N’oubliez pas de me rejoindre sur ma chaîne Youtube pour ne rater aucun tutoriel !

Signature

Suivre:
Partager:

4 Commentaires

  1. 8 avril 2016 / 15 h 51 min

    C’est magnifique ! Merci pour ce tuto. La vidéo est très clair et je crois que ma prochaine mission est de réaliser un dry marble ! 🙂

  2. Astrid Marceau
    28 février 2016 / 13 h 31 min

    J’ai essayé et j’adore ! 🙂

  3. 21 février 2016 / 16 h 05 min

    Ce nail art me plait beaucoup, les couleurs sont splendides. 🙂

Laisse moi un commentaire !